Honneurs et étoiles de basketball masculin de U Sports 2015-16

TROPHÉE COMMÉMORATIF MIKE MOSER (joueur de l’année): Mike L’Africain, Ottawa

L'Africain a joué un rôle de premier plan la progression des Gee-Gees au cours des dernières saisons, orchestrant une puissante et efficace offensive à la position de garde pour aider son équipe à prendre part au championnat de SIC lors des quatre dernières années, incluant des présences en grande finale en 2014 et 2015.

Cette saison, le vétéran de six pieds un pouce a démontré toutes ses habiletés en dominant son équipe pour les points (20,4) et les passes (5,3) par match, deux sommets dans sa carrière, des statistiques qui lui ont valu les cinquième et troisième rangs au sein de la conférence SUO, respectivement. L'Africain a aussi mené les Gee-Gees pour le temps de jeu avec 31,4 minutes par match, les tirs de trois points réussis (51 pour une moyenne d’efficacité de 41,8%) et lancers francs (67 pour une moyenne de 85,9%), tout en ajoutant 36 vols de balle en défensives afin d’aider Ottawa à conclure la saison avec un dossier de 17-2, le meilleur de SIC en saison régulière.

L'épine dorsale de la cinquième meilleure attaque au pays avec 86,9 points par match, L'Africain quitte le programme de l’Université d’Ottawa en étant le meilleur en carrière au niveau des passes décisives (406) et quatrième pour les points (1272). Il a été la sélectionné recrue de l’année au sein de la section Est de SUO et membre de l'équipe des recrues de SIC en 2011-2012.

«  Un entraîneur dira toujours qu’un meneur de jeu est responsable d'une seule chose et c’est la victoire. Mike a réussi cela toute sa carrière et ça témoigne de son éthique de travail et de son amour pour le jeu, a confié l'entraîneur-chef James Derouin. Les joueurs aiment jouer avec Mike et il a toujours fait passer l'équipe avant tout. C’est vraiment mérité qu’il obtienne cette reconnaissance. »

Les autres candidats étaient les gardes Javon Masters de UNB, Kewyn Blain de l’UQAM et Thomas Cooper de Calgary.

JOUEUR PAR EXCELLENCE EN DÉFENSIVE: Caleb Agada, Ottawa

Agada est le premier récipiendaire de l’Université d’Ottawa depuis la première remise du prix du joueur défensif de l’année de SIC en 2005.

La rapidité et la force du garde de six pieds quatre pouces lui ont permis d’avoir une présence imposante à la fois à l’extérieur que sous le panier. L'étudiant-athlète inscrit en économie et originaire de Burlington, Ont., a capté une moyenne de 8,6 rebonds par match cette saison, le plus haut total de son équipe et le troisième meilleur au sein de la conférence ontarienne. Il a aussi réussi 2,7 vols de balle par match, le troisième meilleur total de sa conférence et le cinquième au pays. Agada a joué un rôle clé en défensive pour les Gee-Gees qui se sont classés parmi les cinq meilleures équipes au pays dans plusieurs catégories y compris les points alloués (66,5), les rebonds (34,7) et le différentiel de rebond (+ 6,1) par match, ainsi que la moyenne de pourcentage de réussite allouée à l’adversaire (36,6).

Membre de l’équipe d’étoiles de SUO lors des deux dernières années, les prouesses défensives d'Agada n’ont pas nui à sa production offensive, comme en fait foi sa moyenne de 15,8 points par match cette saison. Il a aussi été membre de l'équipe nationale de développement du Canada lors des Universiades d'été 2015 en Corée du Sud.

« Caleb s’est bâti une bonne réputation comme défenseur au cours de sa carrière, a déclaré l'entraîneur James Derouin. Il est excellent à défendre le ballon et à tirer avantage des lacunes adverses. Mais son excellence aux rebonds en défensive à titre de garde est incroyable. Il surveille toujours les meilleurs joueurs en périphérie et il peut changer le cours d’un match lorsqu’il est sur le terrain. »

Les autres candidats étaient l’ailier Meshack Lufile du Cap-Breton, le garde Dele Ogundokun de McGill et le garde Kevin Parchment de Fraser Valley.  

TROPHÉE DR PETER MULLINS (recrue de l’année): Isiah Osborne, Windsor

Natif de Windsor, Osborne est devenu le premier porte-couleurs des Lancers à mériter le trophée Dr. Peter Mullins depuis sa création en 1988.

Le talent exceptionnel d’Osborne s’est déployé durant la majorité de la saison. Sa taille et ses habiletés lui ont permis de devenir un adversaire des plus coriaces. L’étudiant-athlète de six pieds cinq pouces inscrit en kinésiologie a démarré 19 des 20 matchs de son équipe tout en accumulant 32,5 minutes de jeu par match et en marquant une moyenne de 15 points par rencontre, les deuxièmes plus hauts totaux chez les Lancers. Il a aussi contribué avec 4,9 rebonds, 2,3 passes et 1,2 vol de balle par match, aidant son équipe à conclure la saison au premier rang de la section Ouest de SUO en vertu d’un dossier de 14-6, puis à participer au carré d’as de la conférence pour une quatrième année d’affilée.

« Isiah a dépassé nos attentes, et il continue de s'améliorer à tous les jours lors des entraînements et des matchs. Son travail acharné et sa compétitivité lui ont permis de devenir un joueur de haut niveau à l’échelle nationale, et ce, à sa première saison, a expliqué l'entraîneur-chef Ryan Steer. On lui a demandé de jouer un rôle majeur pour nous et il a toujours relevé ce défi. Avec le succès par équipe viennent les prix individuels, et cette reconnaissance comme recrue de l'année prouve que son jeu s’est élevé tout au long de la saison, ce qui a contribué aux succès de notre équipe. Je suis fier d’Isiah en tant que joueur de basketball, étudiant-athlète, et comme individu. »

Les autres candidats étaient le garde Jordan Aquino-Serjue de Dalhousie, l’ailier Abdul Kamane de Bishop’s et l’ailier Brody Clarke de l’Alberta. 

TROPHÉE COMMÉMORATIF STUART W. ABERDEEN (entraîneur de l’année TIMEX): Patrick Tatham, Ryerson

À sa première année à la barre des Rams, Tatham a connu des débuts spectaculaires à titre d’entraîneur-chef et il devient le premier pilote de Ryerson à mériter le trophée Aberdeen. Après avoir passé cinq campagnes comme assistant à Roy Rana, Tatham a assumé les fonctions de pilote sur une base intérimaire cette année saison et mené le programme avec succès.

Terminant la saison avec la troisième meilleure attaque du pays (89,3 points par match) et ne concédant que 73,8 point par rencontre, le sixième meilleur ratio de la conférence SUO, les Rams ont égalé leur meilleur total de gain en une saison, concluant la saison régulière pour une seconde année consécutive avec un dossier de 17-2, un sommet au classement général de SUO, à égalité avec Ottawa.

À la fin janvier, les Rams ont écrit une page d'histoire de leur institution en devenant la première équipe de Ryerson tout sport confondu à récolter le premier rang d’un Top 10 national. Ils ont réalisé l'exploit après avoir battu coup sur coup les puissantes formations d’Ottawa et Carleton. Tatham et sa troupe ont par la suite mis la main sur un premier championnat de SUO en finale de la Coupe Wilson grâce à un gain de 73-68 sur Carleton, gagnant des cinq derniers championnats de SIC.
 
« Je suis tellement heureux pour Patrick et son équipe, a mentionné le directeur des sports Ivan Joseph. Patrick a toujours misé sur les relations interpersonnelles. Ses joueurs sont inspirés de jouer pour lui et ils croient en la vision du programme. C’est un grand hommage d’être reconnu par ses pairs pour le travail qu'il a accompli cette année. »

Les autres candidats étaient Rick Plato de Dalhousie, David DeAveiro de McGill et Scott Clark de Thompson Rivers. 

PRIX KEN SHIELDS (basketball, études & service communautaire): Vincent Dufort, McGill

Dufort, retenu parmi les étoiles du RSEQ à chacune des quatre dernières campagnes et originaire de Smiths Falls, Ont., devient le premier joueur de McGill et seulement le troisième de la conférence du Québec à recevoir le prix Ken Shields, présenté depuis 1994.

Le garde de six pieds quatre pouces et joueur par excellence de la conférence québécoise il y a deux ans, a conclu le calendrier 2015-2016 avec une moyenne de 10,0 points et 8,1 rebonds par match.

Capitaine de son équipe lors des trois dernières saisons, l’étudiant-athlète de cinquième année inscrit en éducation physique a conservé une moyenne académique de 3,34. Au sein de la communauté, il a siégé pendant trois ans sur le conseil des étudiants-athlètes de McGill et a participé à diverses initiatives de services communautaires, y compris une collecte alimentaire annuelle de Noël pour l'organisation Jeunesse au soleil qui vient en aide aux gens dans le besoin. Dufort s’est aussi impliqué en faisant du bénévolat lors de cliniques de basketball dans diverses écoles au Québec et en Ontario.

« Vince a fait tout ce qui est humainement possible de faire pour notre programme, a révélé l'entraîneur-chef David DeAveiro, qui a convaincu Dufort de choisir McGill malgré des offres de Carleton et Queen’s. Il est un jeune homme admirable à qui nous avons demandé de faire presque tout pour nous et il a su relever les défis à chaque fois. Nous lui avons demandé de jouer à divers positions, y compris comme garde et il a répondu dites-moi ce que vous voulez que je fasse, et je le ferai. Voilà le genre d’attitude qu'il a depuis qu’il est ici. Vincent est un grand joueur et un vrai leader, mais plus que cela, il est aussi un incroyable compétiteur. »

Les autres candidats étaient le garde Shaquille Smith d’Acadia, l’ailier Sam Hirst de Laurentienne et l’ailier Jared Baker de Lethbridge. 

ÉQUIPES D'ÉTOILES CANADIENNES

Les équipes d'étoiles canadiennes ont également été dévoilées mercredi.

Le joueur par excellence au pays Mike L'Africain d'Ottawa est accompagné sur la première unité par l'ailier Dani Elgadi de Brock (19.9 points & 11.7 rebonds par match), de même que par les gardes Thomas Cooper de Calgary (25.8 ppm), Javon Masters de UNB (28.0 ppm) et Kewyn Blain de l'UQAM (17.5 ppm).

Masters a remporté le titre des pointeurs de SIC à chacune de ses trois campagnes avec les Varsity Reds. Il a reçu le trophée Dr Peter Mullins et a été retenu sur la deuxième équipe canadienne à ses débuts universitaires en 2014, avant de mériter une place sur la première formation l'an dernier.

La deuxième équipe de rêve pour le calendrier 2015-2016 est composée de cinq gardes, soit Aaron Best de Ryerson, Tyler Scott de UPEI, Kevon Parchment de Fraser Valley, Kaza Kajami-Keane de Carleton et Jordan Jensen-Whyte de UBC.

Il s'agissait pour Scott d'une deuxième sélection consécutive au sein du deuxième groupe.

Outre la meilleure recrue au pays Isiah Osborne de Windsor, l'équipe d'étoiles des recrues pour cette saison inclut les gardes Jordan Aquino-Serjue de Dalhousie et Chan De Ciman de la Saskatchewan, ainsi que les ailiers Brody Clarke de l'Alberta et Abdul Kamane de Bishop's.

Pos. - Athlète - Université - Année - Origine - Programme d'études

Première équipe
G - Michael L'Africain - Ottawa - 5 - Oakville, Ont. - Communications
G - Thomas Cooper - Calgary - 4 - Chattanooga, Tenn. - Sciences sociales
G - Javon Masters - UNB - 3 - Kitchener, Ont. - Arts
G - Kewyn Blain - UQAM - 3 - Saint-Léonard, Qué. - Éducation physique
A - Dani Elgadi - Brock - 3 - Waterloo, Ont. - Arts

Deuxième équipe
G - Aaron Best - Ryerson - 5 - Scarborough, Ont. - Gestion des affaires
G - Tyler Scott - UPEI - 4 - Halifax, N.-É. - Arts
G - Kevon Parchment - Fraser Valley - 5 Scarborough, Ont. - Kinésiologie
G - Kaza Kajami-Keane - Carleton - 4 Ajax, Ont. - Communications
G - Jordan Jensen-Whyte - UBC - 4 Calgary, Alb. - Arts

Équipe des recrues
G - Isiah Osborne - Windsor - 1 - Windsor, Ont. - Kinésiologie
A - Brody Clarke - Alberta - 1 - Toronto, Ont. - Génie
A - Abdul Kamane - Bishop's - 1 - Montréal, Qué. - Sociologie
G - Jordan Aquino-Serjue - Dalhousie 1 - Montréal, Qué. - Kinésiologie
G - Chan De Ciman - Saskatchewan - 1 - Regina, Sask. - Génie

45 Vogell Road Suite 701 | Richmond Hill, Ontario, Canada | L4B 3P6 | TEL: 905-508-3000 | FAX: 905-508-4221

CONTACTEZ-NOUS | Protection des renseignements personnels