L’ancienne athlète olympique Christy Ihunaegbo est plus qu’une étudiante-athlète

Tout au long de l'année, Ihunaegbo concilie son rôle de mère, d’étudiante à temps plein en quatrième année de kinésiologie et de sciences de la santé, de coureuse de 400 mètres pour les Lions de York, tout en maintenant un emploi pour soutenir sa famille.
Tout au long de l'année, Ihunaegbo concilie son rôle de mère, d’étudiante à temps plein en quatrième année de kinésiologie et de sciences de la santé, de coureuse de 400 mètres pour les Lions de York, tout en maintenant un emploi pour soutenir sa famille.

Par Leah Burchill, correspondante de cross-country et athlétisme U SPORTS

 

Les étudiants-athlètes à travers le pays et à travers le monde sont reconnus pour être occupés, dévoués et travaillants, consacrant presque tout leur horaire à leur scolarité et leur sport. Imaginez l'ajout de deux responsabilités supplémentaires en plus d’être étudiant-athlète.

 

Que diriez-vous d’être étudiante-athlète-mère-employée?

 

C’est pourtant la réalité pour Christy Ihunaegbo, 31 ans, athlète en athlétisme de troisième année à l'Université York. Tout au long de l'année, Ihunaegbo concilie son rôle de mère, d’étudiante à temps plein en quatrième année de kinésiologie et de sciences de la santé, de coureuse de 400 mètres pour les Lions de York, tout en maintenant un emploi pour soutenir sa famille.

 

« Christy est certainement une source de motivation pour beaucoup d’athlètes féminines de notre équipe, car elle permet de mettre en perspective les défis qu'elles peuvent avoir dans leur vie», affirme l'entraîneur-chef de York, Colin Inglis.  « Christy est toujours prête à partager ses expériences avec les athlètes de l'équipe et à les parrainer dans leur développement sportif. »


Ihunaegbo n'est pas une athlète typique non plus.  Grandissant au Nigéria, Ihuaegbo a représenté son pays dans de nombreuses compétitions internationales sur piste, aussi bien aux épreuves individuelles qu’aux relais, y compris les Jeux olympiques d'Athènes de 2004 où elle a couru une étape du relais féminin 4x100 mètres. Elle a également participé aux Jeux africains en Algérie en 2007.

 

Lorsque Ihunaegbo a commencé ses études à York, elle n'a pas tout de suite rejoint l'équipe d’athlétisme après avoir donné naissance à son enfant.  Elle a plutôt attendu à sa deuxième année d’études postsecondaires pour représenter les Lions.

 

À sa première année de course avec York, Ihunaegbo a obtenu une deuxième place à l’épreuve de 300 mètres au Championnat d’athlétisme SIC 2015 avec un temps impressionnant de 39,31 secondes. Juste l'an dernier, au Championnat d’athlétisme du SUO, l’athlète des Lions a participé au relais 4x400 mètres, franchissant la ligne d'arrivée en sixième position en 3: 59.42.

 

Une semaine typique pour Ihunaegbo ne serait pas réussie sans planifier son horaire hebdomadaire. Sa journée commence avec un entraînement sur piste le matin, des cours à 14h30, pour ensuite aller chercher ses enfants et terminer sa soirée en allant travailler. Tout comme une course de 400 mètres qui comporte quatre phases uniques, la journée de Ihunaegbo est composée de quatre phases exigeantes mais gratifiantes.  

 

Ihunaegbo prétend que les clés de son succès sont la gestion du temps, le dévouement, et surtout, le travail acharné.

 

« Si vous dites que vous ne pouvez pas, alors votre esprit n'est pas là», dit Ihunaegbo. «La piste me garde motivée. (Avec la piste), tout mon stress s’envole.»

 

Étant âgée de 31 ans, Ihuaegbo a vécu plus d’expériences que la plupart des étudiants-athlètes qui peuvent être âgés d’aussi peu que 18 ans.  Grandissant au Nigéria dans une société différente, Ihunaegbo a appris à travailler très fort et à consacrer tout son cœur à atteindre ses objectifs. Elle croit que son éthique de travail aurait été différente si elle avait plutôt grandi au Canada.

 

La vétérante des Lions se trouve souvent à motiver ses coéquipiers qui se sentent frustrés par le stress d'être étudiant-athlète. Ses expériences de vie avec le sport lui ont appris que n'importe qui peut atteindre ses rêves.

 

Son amour et sa passion pour son sport, ainsi que l’amour pour ses enfants et ses liens avec sa foi et son éducation la maintiennent motivée et reconnaissante pour les opportunités et les succès qu'elle a vécues autant sur la piste qu’à l’extérieur.

 
 
 
 

45 Vogell Road Suite 701 | Richmond Hill, Ontario, Canada | L4B 3P6 | TEL: 905-508-3000 | FAX: 905-508-4221

CONTACTEZ-NOUS | Protection des renseignements personnels